on a du mal à croire ...

sunday, february 02th 2014 [16:06:20]

 

... qu'aujourd'hui, dimanche 2 février 2014, et non pas 1914, ou 1934, des gens sont réellement sortis dans la rue pour protester contre le fait que des personnes qui s'aiment et ont envie de se marier, puissent le faire ... On reste pantois.. En quoi ça les regarde ou ça les concerne ? Ce n'est pas comme si on empêchait les hétéros de se marier, ou qu'on obligeait les gens à épouser des personnes de leur sexe !

Donc ?

Ça détruit la famille ? hum.. Quelle famille ? La famille n'est pas détruite par l'amour ! En quoi PLUS de famille(s) détruit la famille ?

Puis les gens qui font circuler toutes sortes de rumeurs pour empêcher les enfants d'avoir accès à des cours d'éducation sexuelle. A part les pédophiles et les parents incestueux, je ne vois pas qui ça peut déranger que les enfants soient informés et sachent dire non.

Sans oublier les anti-avortement.. on doit recommencer à tout leur expliquer ? on avait bien tout expliqué pendant 20 ou 30 ou 50 ans... non ? Les femmes se font avorter quand même, et c'est dangereux, elles en meurent, en restent stériles, etc etc etc etc ... L'autre jour j'ai lu le témoignage d'une femme : "Nous on a 5 enfants, et 3 sont arrivés sans qu'on les programme. Et bien, on les a gardés. Même si on a du mal financièrement, on se débrouille. On peut leur donner de l'amour." etc etc etc on ceci, on cela... C'était incroyable d'inconscience , elle disait "on" comme ça, comme si c'était normal. Déjà , énormément de femmes doivent prendre cette décision, parce que pour elles, il n'y a pas de "on". Elles sont seules, complètement.

Mais même à deux, et encore plus si on est plus que ça, voir beaucoup plus, ça peut être impossible. On ne peut pas généraliser, chaque cas différent. Et même s'il peut y avoir des femmes qui se retrouvent enceintes par négligence, par connerie. J'ai connu une femme qui trouvait ça "excitant, le petit côté dangereux"...et quand elle se retrouvait enceinte, " hop!" ( petit geste de la main) . Elle , elle avait les moyens de "hop!". Et elle n'a jamais eu d'enfant. Bon, pour une comme ça, combien de centaines, de milliers pour qui c'est vraiment une décision extrêmement douloureuse ?

Je suis tout à fait pour qu'on aide les personnes en difficulté qui souhaiteraient garder l' enfant, tout comme celles qui doivent y renoncer.

De toutes façons, tout ça c'est trop énorme. 

Une bonne manif qui devrait tous nos mobiliser : Exigeons le salaire minimum pour tous, et le salaire maximal. Là il y aurait du progrès.