aïe

saturday, may 02th 2015 [14:27:09]

 

j'ai les yeux qui s'enfoncent dans leurs orbites, qui s'enfoncent dans ma tête : manque de sommeil et je dois faire des choses qui m'ennuient au delà du possible..  mais je me suis fait (r)attraper, donc à moi le bagne.. so : moins de procrastination = moins de peine ... focus, ne flanche pas

link permanent

patachou 1918 - 2015

friday, may 01th 2015 [16:54:35]

patachou 1918 - 2015

 

 

 

une chanson que j'adore, le bal chez temporel 

link permanent

il s'en est passé des choses ...

sunday, april 19th 2015 [08:30:56]

 

mais j'étais plutôt sur facebook  ou FACEBOOK ou même ou ici ou encore forcément , pour parler de ceci :

 

http://www.elli-medeiros.com/art-3359-tit-sac-camouflage-camouflage-bag-pour-Famille-de-Coeur

 

c'est à dire ça :

 

Des sacs cadeau, des dons ponctuels ou le parrainage d'une famille : avec 100€ par mois, une famille peut faire face aux frais de base. Pour être marraine ou parrain, vous pouvez donner 25, 50, 75 ou 100€ par mois

Si, comme moi, vous cherchiez un moyen concret d'aider les familles palestiniennes dans leur si difficile quotidien,  vous pouvez le faire à travers l'association Famille de Coeur soit en parrainant une famille/un enfant/un centre Educatif à Gaza,  soit en faisant des dons ponctuels... Même un tout petit don : chacun selon ses moyens.. les petits ruisseaux font les grandes rivières

Avec 100€ par mois, une famille palestinienne peut faire face aux frais les plus basiques. Vous pouvez vous engager à verser 100, 75, 50 ou 25€ par mois, et 4 familles françaises qui donnent 25 par mois, c’est une famille palestinienne de 7 personnes qui mange à sa faim..

tous les renseignements ici : Urgence parrainage – recherchons parrains/marraines pour plusieurs familles

Aujourd'hui, je suis très heureuse de faire un bout de chemin avec les amies de Famille de Coeur à travers une petite "opération" ;) : nous mettons en vente un sac que j'avais crée, le sac "baluchon", à un prix très doux, et ce sera versé intégralement à l'association !
Si ce sac vous plaît, et vous voulez vous l'offrir, ou l'offrir à un(e) ami(e), parent, amoureux(euse) , vous pouvez soit les contacter pour leur envoyer le payement directement par chèque ou virement, soit les acheter en utilisant votre carte de crédit/paypal ici :

http://elli-medeiros.com/cat-shop-tit-shop

offre spéciale : ancien prix 80€ maintenant 39.99€

contact Famille de Coeur : famille2coeur2gaza@yahoo.com

 

sur le site Famille de Coeur : L’artiste Elli Medeiros nous soutient

 

les premières commandes prêtes à être expédiées ...

les premières commandes prêtes à être expédiées ...

 

Des sacs cadeau, des dons ponctuels ou le parrainage d'une famille. N'oublions pas : avec 100€ par mois,

une famille peut faire face aux frais de base.

Pour être marraine ou parrain, vous pouvez donner 25, 50, 75 ou 100€ par mois

 

merci !

 

 

 

link permanent

sunday, march 15th 2015 [20:53:50]

priere

 

rotring & papier déchiré - 1984

link permanent

merci agnès ...

tuesday, march 10th 2015 [18:07:20]

merci agnès ...

 

très touchée par cette "évocation"

 

facebook post

link permanent

et cette belle info : enfin on entend ces voix

monday, march 09th 2015 [07:16:37]

et cette belle info : enfin on entend ces voix

 

http://www.ladepeche.fr

tens of thousands attend anti-netanyahu rally in tel aviv :   http://www.haaretz.com

 

link permanent

chez ma fille ...

monday, march 09th 2015 [07:15:46]

chez ma fille ...

link permanent

massoud : le poème

monday, march 09th 2015 [07:15:19]

link permanent

sunday, march 01th 2015 [22:16:33]

Iconic Psychiatrist Carl Jung on Human Personality in Rare BBC Interview

by Maria Popova

“Man cannot stand a meaningless life.”

Legendary Swiss psychiatrist Carl Gustav Jung (July 26, 1875–June 6, 1961), along with his frenemy Freud, is considered the founding father of modern analytical psychology. He coined the concepts of collective consciousness and introverted vs. extroverted personality, providing the foundation for the popular Myers-Briggs Type Indicator. Though famously accused of having lost his soul, Jung had a much more heartening view of human nature than Freud and memorably wrote that “the sole purpose of human existence is to kindle a light in the darkness of mere being.” On October 22 of 1959, BBC’s Face to Face — an unusual series of pointed, almost interrogative interviews seeking to “unmask public figures” — aired a segment on Jung, included in the 1977 anthology C.G. Jung Speaking: Interviews and Encounters (public library). Eighty-four at the time and still working, he talks to New Statesman editor John Freeman about education, religion, consciousness, human nature, and his temperamental differences with Freud, which sparked his study of personality types. Transcript highlights below.

Echoing Anaïs Nin’s meditation on the fluid self from a decade earlier, Jung confirms that fixed personality is a myth:

"Psychological type is nothing static — it changes in the course of life."

He advocates for psychology as the most potent tool for understanding human nature and thus saving humanity from itself:

"We need more understanding of human nature, because the only danger that exists is man himself — he is the great danger, and we are pitifully unaware of it. We know nothing of man — far too little."

But perhaps most timeless and timely of all is the interview’s concluding question, the answer to which arrives at the same conclusion that Viktor Frankl famously did:

Freeman : As the world becomes more technically efficient, it seems increasingly necessary for people to behave communally and collectively, now do you think it’s possible that the highest development of man may be to submerge his own individuality in a kind of collective consciousness?

Jung: That’s hardly possible. I think there will be a reaction — a reaction will set in against this communal dissociation. You know, man doesn’t stand forever, his nullification. Once, there will be a reaction, and I see it setting in, you know, when I think of my patients, they all seek their own existence and to assure their existence against that complete atomization into nothingness or into meaninglessness. Man cannot stand a meaningless life.

This interview, writes editor R. F. C. Hull in C.G. Jung Speaking, “undoubtedly brought Jung to more people than any other piece of journalism and any of Jung’s own writings.” Complement it with Jung’s fantastic catalog of the unconscious, The Book of Symbols, and his timelessly captivating Memories, Dreams, Reflection.

 

link permanent

sunday, march 01th 2015 [22:14:43]

link permanent

sunday, march 01th 2015 [22:14:32]

link permanent

bon anniversaire Geneviève !

thursday, february 26th 2015 [15:45:23]

bon anniversaire Geneviève !

 ... à 17 ans j'ai rencontré mon ami, mon frère, D. mon amour toujours .. et j'ai rencontré sa mère qui à été, depuis et toujours, comme une mère pour moi, une des personnes les plus profondément belles que j'ai eu la chance d'avoir dans ma vie. Elle a 90 ans aujourd'hui, je viens de passer un très joli moment avec elle : bon anniversaire Geneviève .. merci <3

 

photo Harcourt circa 1938 : Geneviève m'a raconté qu'une de leurs tantes avait eu des "bons" pour se faire tirer le portrait chez Harcourt, et avait donc emmené deux de ses nièces ... j'ai  toujours adoré cette photo

link permanent

objets inanimés ...

tuesday, february 24th 2015 [14:52:09]

 

Je vais (encore) déménager ... petit pied à terre (tout petit) Question : alors... et ce piano ? Parce que c'est pas comme si je savais vraiment en jouer... je fais des trucs avec  ...

En plus, pour diverses raisons, je n'y ai pas touché du tout depuis .. pfff... un bail !

Donc ... allez ! je pousse mon portant à dessins qui est pile devant, je débarrasse tous les classeurs de cours qui s'entassent dessus, j'enlève mon manteau, je m'assois devant ...

clin clin clong... ça résonne dans mes oreilles ouch ... j'appuie sur la pédale de gauche : aaah ! c'est mieux... quelques notes de la main gauche, ça tourne... un deux trois un deux trois.. variante .. un deux trois.. retour.. lalala.. lalala... lalala ... lalala... une espèce de valse milonga ...

 

et bien, je vire tout le reste mais le piano vient 

link permanent

it's our party ...

monday, february 16th 2015 [19:33:28]

 

lesley gore 1946 - 2015

link permanent

la grande désunion

monday, february 16th 2015 [16:23:14]

la grande désunion

 

 

Valls prône l'unité pour combattre « l'islamo-fascisme » mais l'unité ce serait de lutter ‪#‎ensemble‬ contre tous les fascismes, à fortiori quand il est trompeusement perpétré au nom de l'islam, au nom du peuple juif ou au nom d'idées soit disant laïques. ‪#‎valls‬ ‪#‎lagrandedesunion‬ ‪#‎islamofascisme‬
 
 
dans Le Monde et partout 

 

link permanent

consider yourself valentinized

saturday, february 14th 2015 [19:11:14]

consider yourself valentinized

 

considerate valentinizado  ( just sending some love )

link permanent

pAris

thursday, february 12th 2015 [13:29:26]

pAris

link permanent

mensaje a pepe mujica

saturday, february 07th 2015 [19:57:31]

mensaje a pepe mujica

 

Pepe desde Paris te digo que la gente en Europa te sigue con muchisima atenciòn y te presenta como ejemplo. Por muchisimos logros nos sentimos orgullosos de ser Uruguayos. Por favor prestà atenciòn a dos temas que son tan importantes : el tema indìgena y el reconocimiento del pueblo charrùa, que somos nosotros, y la protecciòn de la naturaleza, que es la riqueza màs grande que tenemos ! Es esencial para nuestro paìs, y también para que siga siendo ejemplo e inspiraciòn. Gracias inchala !

link permanent

good nite

saturday, february 07th 2015 [19:53:38]

link permanent

cadavre exquis n° 2

saturday, february 07th 2015 [16:53:39]

cadavre exquis n° 2

 

 

L'éducation vers la liberté. Ce matin tout va de travers, le regard mal coiffé, les cheveux flous, je me traîne, soudain le téléphone sonne quand je sens voler en mille éclats la charogne tapie au fond de moi ( je vis la nuit car je vais mourir un jour de pluie ) .... Dans l'indifférence, misanthropie parfois tu nous souris, la jambe en l'air de façon à faire circuler le sang et éviter tout risque de phlébite, le temps captif du tant à attendre.
Transfusion d'expressions infusées, sortir son cœur du thermofrost ... la chatte se prélasse tu me lasses je te laisse tu me glaces je te blesse tu m'enlaces je m'éjecte ho douce orbite voie lactée hum expansion, mon crayon a dû tomber dans un nuage : je pleure ... Jusqu'où, selon vous, l'avenir de l'homme s'imbrique-t-il dans la machine ? Quand je me retourne je ne vois que mon ombre, tiens on dirait que les Pies sont de sortie .... une cigale agonise.

Une femme marche.
C'est la nuit, c'est une carte mauvais présage, mais reprenons le fil de cette pensée : le vieux corps caverneux repose dans sa grotte... il faut que l'appendice...oui mais t'avais dit qu'on ferait des Knakis ... Soudainement excité le cadavre exquis extrait de la poche arrière de son jean un mot griffonné : "Vole pouvoir de la formule!" et s'endort dans un sommeil cataleptique.

Elle ponctue ses gestes d'un terrible regard sombre, l'éternité n’y verrait sans doute aucun présage. Mais la course du temps est perdue face à elle. Il l'aimait d'un amour si fort qu'il fut sauvé, dites moi, en feriez autant ?  Le soleil n'est qu'une éclaircie, c'est pour ça que je lui préfère la pluie, il n’y a plus d’humour heureux.

Je caressais le désir comme le pelage d'un chat, avec cette crainte qu'une fois satisfait il ne parte ailleurs .... L'écouter à s'en décoller les tympans, ses 2 amants avec lesquels il vivait tout nu l'hiver. Telle une baleine bleue elle plongea pour s'envoler dans l'espace orange et rose de sa psyché liquide et lumineuse, Howard Carter s'endort, les yeux dans l'azur, en rêve il fouille encore le sol, sépulture. On y est ou ne pas être; ben et quoi !? On le sait depuis toujours, et pas toi !? m+Mama mia, allez, allez. Toi toi, il, elle, vous, à nous de jouer.

Our ever-living soul, l’amour et la mort, main dans la main j'écoute ma petite musique intérieure, dessiner des cœurs et des sourires sur la neige, protégé dans un gant de laine, réchauffé par sa propre buée, aveuglé par un soleil d'hiver chaud et glacial, emmitouflé dans une grosse dose d'amour. Alors, en désespoir de cause, sombrons maintenant dans la béatitude. Après la pluie le beau temps, mais combien de temps avant que le brouillard ne se dissipe ? Pour accompagner la nuit ... missed u

 

 

Paris, le 7 février 2015

 

 

 

Ce texte est une oeuvre collective, des facebookien-ne-s m'envoient, en message privé, des phrases, des mots, de la ponctuation. Je les assemble dans l'ordre d'arrivée, et j'ai dès le départ, ma phrase de fin... Quand nous sommes 34 ( le nombre que nous étions lors du Cadavre exquis N°1 qui s'était déroulé sur 3 jours ) je publie : le résultat est toujours étonnant. Je vous remercie d'avoir participéet vous invite à participer au prochain !


Martine Boutry   Thierry Enjalbert   Sylvain Debrophy Chastel   Laurent Warren   Felicia Fee   Christophe Del Tedesco   Valérie Grouas   Eric Danicourt   Marie-agnes Rivoire   Véronique Scriptus’ArtBriant   Valérie Borde   Gilles Verdiani   Anna de la Tombe   Samirah Arbia   Marc le Gall   Jerome Brody   Stéphane Pietri   Krys Fruit-denhez   Kutch Terry   Sabrina Anna Bambou   Fabienne Desseux   Vincent Doubre   Christine Dumbovski   Franciscain A Votre Ecoute   Rudh Hoodooh   Vero Yann   Olivier Doctorolive   Ghislaine Moreau   Fi la Fi  Josiane Benzi   Cyrille de Lasteyrie   Svylaine Hammadi   Céleste Von Rice   Elli Medeiros et une peinture d'Olivia Clavel

 

illustration : Olivia Clavel ( fragment d'une de ses peintures / lumière noire )

 

 

note : si vous ne voulez pas que votre nom apparaisse, faites le savoir et il sera enlevé

si vous voulez participer au prochain cadavre exquis : rendez vous sur cette page : ELLI MEDEIROS et envoyez votre contribution en message privé svp

lire le cadavre exquis N° 1 ou sur facebook

 

 

link permanent

pages 1 <- 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 (15) 16 17 18 19 20 21 22 23 24 -> 140